Le Palais Idéal du Facteur Cheval

Visite du palais du Facteur Cheval le 26 mars 2013


Reconnu comme Monument Historique depuis 1969, le Palais Idéal du Facteur Cheval est l’Oeuvre d’un seul et même Homme: Joseph Ferdinand Cheval, né le 19 avril 1836 à Charmes-sur-l’Herbasse (Drôme) mort le 19 août 1924 à Hauterives(Drôme). On l’appelait « Facteur Cheval » car il était facteur français, célèbre pour avoir passé 33 ans de sa vie à édifier un « Palais idéal » et huit années supplémentaires à bâtir son propre tombeau, tous deux considérés comme des chefs-d’œuvre d’architecture naïve.

Un tel bâtiment dans la Drôme…

Le bâtiment est splendide et complètement déroutant, on se croirait dans les temples Khmers d’Angkor. Impressionnant tant par son originalité que par la densité des détails présents sur les façades.

Tout a commencé quand

Ferdinand Cheval, au cours d’une de ses tournées de facteur à pied (33km), trébuche sur une pierre. Il la met dans sa poche et se dit qu’il serait intéressant d’en faire quelque chose. L’idée du Palais Idéal était alors née. Ferdinand Cheval se mit à ramasser des pierres de ce type pour commencer la construction de son Palais. On appela cette pierre, la pierre d’achoppement (celle qui fait trébucher), elle est présente au 1er étage dans le Palais Idéal.

Les valeurs du Facteur Cheval

Sur toutes les façades du Palais Idéal on peut y voir des inscriptions faites à la main par l’auteur.

Tous les Hommes de bien, tous les peuples sont frères, notre devise à nous est de les aimer tous.

En créant ce rocher, j’ai voulu prouver ce que peut la volonté.

Souviens-toi Homme, que tu n’es que poussière, ton âme seule est immortelle.

Le faible comme le fort sont égaux devant la mort.

A la source de la sagesse seule, on trouve le vrai bonheur.

La simplicité du corps rend l’âme vertueuse.

Sur le tombeau du Palais: A ce passage, on porte pour tout bagage que le bien ou le mal qu’on a fait sur la Terre.

Les morts ne sont pas les absents mais les invisibles.

1879-1912 10 mille journées, 93 mille heures, 33 ans d’épreuves. Plus opiniâtre que moi se mette à l’oeuvre.

Cadran solaire: Chaque fois que tu me regardes, tu vois ta vie qui s’en va.

Pour arriver au but, il faut être têtu.

Enfant de la chaumière, ne désespère pas. Un jour pour toi aussi le soleil brillera.
Au charme du travail, les yeux se régalent. Comme le gourmet auprès d’un bon met.
Si tu veux de l’or, fouille dans tes coudes, tu trouveras un trésor.
Travaille avec opiniâtreté, ta moisson sera de lauriers.

Le Travail d’un seul Homme

Elle a duré 33 ans, souvent pendant les nuits. A l’aide de sa brouette, il ramassait les pierres pour la construction et les ramenait sur le chantier. Le Facteur Cheval se moquait bien de passer pour un excentrique. Ferdinand Cheval voulu être enterré dans son Oeuvre, la commune a d’abord accepté puis s’est rétractée, le Facteur Cheval a alors commencé, à 78 ans, la construction de son tombeau dans le cimetière de Hauterives.

Liens